-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

17 %d’arrêts de travail chez les managers

9 septembre 2021 | Mise à jour le 9 septembre 2021
Par | Journaliste
17 %, c'est la proportion d'arrêts de travail chez les managers contre 11 % pour les non-managers, selon le baromètre actuel réalisé entre mars et septembre par la mutuelle Malakoff Humanis. Des arrêts davantage liés à des motifs professionnels — 32 % vs 26 % pour l'ensemble des salariés.

« La proportion d'arrêts de travail chez les managers est plus importante que chez les non-managers (17 % vs 11 % pour les non-managers). Ces arrêts sont davantage liés à des motifs professionnels : 32 % vs 26 % pour l'ensemble des salariés. » C'est ce que relève la mutuelle Malakoff Humanis dans son baromètre actuel réalisé entre mars et septembre 2021. Ce constat confirme les résultats de l'enquête de l'UGICT CGT sur le télétravail, présentée le 7 septembre, et qui souligne son succès, mais aussi le besoin urgent de mieux l'encadrer.

On y apprend par ailleurs, que « les arrêts pour causes professionnelles ont été plus nombreux au sein des plus grandes entreprises (37 % dans les entreprises de 250 à 999 salariés et 34 % dans les entreprises de plus de 1 000 salariés) et dans certains secteurs de l'industrie (automobile, agroalimentaire, pharmacie). » Autre donnée intéressante : « les arrêts pour motifs psychologiques ont été plus nombreux dans les plus grandes entreprises, dans l'industrie pharmaceutique et dans les services aux entreprises. »

Cadres, ingénieurs, techniciens : le télétravail toujours plébiscité, mais à condition de l'encadrer