À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

30 %des Français ont renoncé à se soigner au cours des derniers mois

9 octobre 2018 | Mise à jour le 9 octobre 2018
Par et | Rédacteur en chef adjoint
Les inégalités en matière d'accès aux soins ont la peau dure. Ainsi, selon un sondage CSA réalisé pour Cofidis et publié mardi 9 octobre par Le Parisien-Aujourd'hui en France, à la question « au cours des 12 derniers mois, vous est-il arrivé de renoncer à vous faire soigner ? », trois personnes sur dix ont déclaré « oui ».

C'est encore plus vrai chez les ouvriers (avec 41 % de renoncement), les moins de 35 ans (avec 36 %). À l'inverse, 81 % des cadres et professions libérales, 78 % des retraités et 73 % des 35 ans et plus ont répondu non. Ce renoncement aux soins est dû dans plus de la moitié des cas (51 %) à un reste à charge « trop élevé ». C'est la réponse la plus donnée parmi plusieurs possibles, devant le manque de moyens pour avancer les honoraires ou les dépassements (38 %) et une « couverture mutuelle » insuffisante (29 %). Les soins dentaires sont les plus cités (67 %) par les personnes ayant renoncé à se faire soigner, devant les soins d'optique (34 %) et les actes pratiqués par des médecins spécialistes (16 %).