-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

5 à 10 %de pièces de voitures contrefaites en Europe

25 octobre 2018 | Mise à jour le 25 octobre 2018
Par | Rédactrice en chef de la NVO
Ces pièces de voiture contrefaites constitueraient la 7e cause d'accident alertent les douaniers CGT dans leur excellente campagne de communication à l'occasion des élections du 6 décembre dans la fonction publique.

Alors que les différents gouvernements communiquent depuis des années — et avec raison — sur les risques que fait encourir la vitesse, l'alcool ou les drogues au volant, rien n'est dit sur ce trafic. « Et pourtant les pièces automobiles, très lucratives, figurent désormais dans le top 3 mondial des produits contrefaits, juste derrière le tabac et les produits de luxe », note la CGT douane qui rappelle par ce biais l'utilité de conserver des douaniers. « En quelques années, 6000 emplois douaniers ont disparu, avec des trafics en tous genres qui ont explosé (stupéfiants, contrefaçons, armes, évasion fiscale, cybercriminalité, espèces menacées, déchets, etc.), trafics dont chacun sait qu'ils financent le crime organisé, et le terrorisme en particulier ».

Et pendant ce temps-là, on supprime 6 000 douaniers. Cherchez l'erreur.