-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
CHÔMAGE

Vidéo-Contre le chômage et pour l'emploi, la CGT appelle à manifester le 4 décembre

3 décembre 2021 | Mise à jour le 3 décembre 2021
Par | Photo(s) : Clément Martin
Vidéo-Contre le chômage et pour l'emploi, la CGT appelle à manifester le 4 décembre

Rassemblement devant l’Unédic à Paris, le 26 juin 2019.

Comme chaque année depuis 19 ans, le comité national CGT des travailleurs privés d'emploi et précaires appelle à la mobilisation, samedi 4 décembre, contre le chômage et pour l'emploi. Pierre Garnodier évoque ici les objectifs de cette journée.

Cette journée sera marqué à Paris, par une  manifestation qui démarrera à 14h depuis la place de l’Ecole Militaire (Paris 7ème), après la tenue d’un bureau d'embauche entre 11h et 13 où la CGT des cheminots, de La Poste et des services publics territoriaux invitent tous les demandeurs d'emploi à venir déposer leur CV pour gagner le droit au travail.
Co-organisée avec les associations de lutte contre le chômage et la précarité, AC!, APEIS, MNCP.. et leurs soutiens, cette 19ème manifestation s’inscrit dans le contexte particulièrement explosif de la réforme de l’assurance chômage dont le dernier volet est entré en vigueur le 1er décembre.
Qualifiée d’assassine et de désastreuse par l’ensemble des acteurs du mouvement social et syndical, cette réforme durcit considérablement les conditions d'accès à l'indemnisation chômage. Avec pour conséquence de précariser davantage les plus vulnérables et pire, « de priver quelques 600 000 d’entre eux de toute indemnisation dans les mois à venir », prévient Pierre Garnodier, secrétaire du CNTPEP-CGT, qui appelle à continuer de refuser cette réforme.
Dans une conjoncture économique inflationniste (+ 2,8 % d’après les calculs de l’Insee du 2 décembre) où la flambée des prix des biens de première nécessité menace de précipiter dans la misère les déjà précaires et face à un gouvernement « aveugle à la détresse des plus fragiles », dixit la CGT, la manifestation du 4 décembre devrait assumer une tonalité spécialement offensive pour exiger et obtenir le retrait de la réforme de l’assurance chômage.