À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
Réforme des retraites

Images des manifestations contre la réforme des retraites

16 décembre 2019 | Mise à jour le 19 décembre 2019
Par | Photo(s) : Bapoushoo
Images des manifestations contre la réforme des retraites

Images des manifestations contre la réforme des retraites

5 décembre, 7 décembre, 10 décembre, 12 décembre, et nouveau rendez-vous demain 17 décembre : la pression sur la majorité et l'exécutif ne se relâche pas contre un projet de réforme des retraites profondément injuste, malgré ce que veut faire croire l’intox gouvernementale…

Mobilisation nationales interprofessionnelles du 5, puis du 10, celles du 7 et du 12 comme initiatives locales et avec la manifestation des chômeurs et précaires, les journées de mobilisation s'enchainent et illustrent la force du rejet de cette réforme par une vaste majorité des Français·es.
Le mardi 5 décembre, les syndicats ont estimé à plus de 1,5 million le nombre de personnes descendues dans la rue, un chiffre record depuis plus d'une décennie.

Mobilisation nationales interprofessionnelles du 5, puis du 10, celles du 7 et du 12 comme initiatives locales et avec la manifestation des chômeurs et précaires, les journées de mobilisation s'enchainent et illustrent la force du rejet de cette réforme par une vaste majorité des Français·es. Le mardi 5 décembre, les syndicats ont estimé à plus de 1,5 million le nombre de personnes descendues dans la rue, un chiffre record depuis plus d'une décennie.

Très mobilisés contre la réforme, les cadres sont aussi présents dans les manifestations pour dénoncer les fausses mesures égalitaires que cette réforme est censée mettre en place.
3 sur 4 s'opposent au projet de l'exécutif qui les frappent au niveau de l'âge de départ, comme les autres et sur d'autres points comme le plafond des cotisations, sur la retraite complémentaire…

Très mobilisés contre la réforme, les cadres sont aussi présents dans les manifestations pour dénoncer les fausses mesures égalitaires que cette réforme est censée mettre en place. 3 sur 4 s'opposent au projet de l'exécutif qui les frappent au niveau de l'âge de départ, comme les autres et sur d'autres points comme le plafond des cotisations, sur la retraite complémentaire…

Depuis bientôt 3 semaines, les cheminots sont en grève. Le secteur des transports est toujours le plus visible et le plus discuté dans les médias. La durée et le nombre illustrent la vigueur du rejet de la réforme parmi les salariés du secteur.
Il existe des caisses de grève pour soutenir les salariés en arrêt de travail et leur permettre de tenir.

Depuis bientôt 3 semaines, les cheminots sont en grève. Le secteur des transports est toujours le plus visible et le plus discuté dans les médias. La durée et le nombre illustrent la vigueur du rejet de la réforme parmi les salariés du secteur. Il existe des caisses de grève pour soutenir les salariés en arrêt de travail et leur permettre de tenir.

Foisonnement des pancartes et des slogans rigolards, le meilleur moyen de lutte reste encore de se moquer, au premier sens du terme, d'une réforme des retraites que le gouvernement prétend égalitaire et qui rend tout le monde perdant.Les mobilisations sont l’occasion d'une inventivité dans le fond et dans la forme des créations des revendications des manifestant·es.

Foisonnement des pancartes et des slogans rigolards, le meilleur moyen de lutte reste encore de se moquer, au premier sens du terme, d'une réforme des retraites que le gouvernement prétend égalitaire et qui rend tout le monde perdant.Les mobilisations sont l’occasion d'une inventivité dans le fond et dans la forme des créations des revendications des manifestant·es.

Changement fondamental introduit par la réforme des retraites de cette majorité, le système à points remplace le système du calcul des trimestres.
Profondément inégalitaire et entrainant, de facto, des baisses du niveau des pensions pour tou·te·s les salarié·es.

Changement fondamental introduit par la réforme des retraites de cette majorité, le système à points remplace le système du calcul des trimestres. Profondément inégalitaire et entrainant, de facto, des baisses du niveau des pensions pour tou·te·s les salarié·es.

Alors que le mouvement contre le plan Juppé de 1995 était dans toutes les tête et la comparaison dans toutes les bouches des commentateurs et éditorialistes, les mobilisations en France ont été un choc pour l'exécutif, la majorité et les contempteurs habituels du mouvement social.
1,5 million de manifestants pour les syndicats contre 800 000 pour les chiffres « officiels » en décembre 2019 pour la première journée de manifestation contre 1 million de personnes ou moins de 500 000 le 24 novembre 1995.

Alors que le mouvement contre le plan Juppé de 1995 était dans toutes les tête et la comparaison dans toutes les bouches des commentateurs et éditorialistes, les mobilisations en France ont été un choc pour l'exécutif, la majorité et les contempteurs habituels du mouvement social. 1,5 million de manifestants pour les syndicats contre 800 000 pour les chiffres « officiels » en décembre 2019 pour la première journée de manifestation contre 1 million de personnes ou moins de 500 000 le 24 novembre 1995.

Devant les modalités de la réforme annoncée, les grévistes et tou·te·s les Français·es qui rejettent la nouvelle marche vers la casse du système de protection sociale se sont retrouvés dans la rue, comme manifestant·es à de nombreuses reprises depuis le début du mois de décembre.

Devant les modalités de la réforme annoncée, les grévistes et tou·te·s les Français·es qui rejettent la nouvelle marche vers la casse du système de protection sociale se sont retrouvés dans la rue, comme manifestant·es à de nombreuses reprises depuis le début du mois de décembre.

Luttes pour le climat et luttes contre la casse de la protection sociale s'alimentent et contribuent à des slogans et des pancartes qui illustrent bien le problème commun aux deux !

Luttes pour le climat et luttes contre la casse de la protection sociale s'alimentent et contribuent à des slogans et des pancartes qui illustrent bien le problème commun aux deux !

Le projet de réformes des retraites est contesté depuis un moment par les syndicats et une large majorité des Français·es.
Les modifications induites dans le nouveau système, si la réforme est adoptée, entraineraient des baisses de pensions, un recul de l'âge de départ en retraite et un nivellement par le bas pour toutes les catégories de travailleurs.

Le projet de réformes des retraites est contesté depuis un moment par les syndicats et une large majorité des Français·es. Les modifications induites dans le nouveau système, si la réforme est adoptée, entraineraient des baisses de pensions, un recul de l'âge de départ en retraite et un nivellement par le bas pour toutes les catégories de travailleurs.