-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
FONCTION PUBLIQUE

Élections fonction publique : la CGT mobilisée dans le Val-de-Marne

30 novembre 2018 | Mise à jour le 7 décembre 2018
Par | Photo(s) : Bapoushoo
Élections fonction publique : la CGT mobilisée dans le Val-de-Marne

Fonctionnaires et secteur privé : dans le Val-de-Marne, toute la CGT s'engage pour le succès aux élections de la fonction publique.

Dans le Val-de-Marne, les militants en ont conscience : nul besoin d'être fonctionnaire pour être concerné par les menaces que le gouvernement fait planer sur l'avenir de la fonction publique. Et par ailleurs, des élections dans la fonction publique dépendra pour une grande part la représentativité nationale des organisations syndicales. « À terme, chacun doit pouvoir devenir un agent électoral à part entière », explique ainsi Sébastien Dandurand, responsable de la vie syndicale de l'union départementale CGT du Val-de-Marne. Et pour cela, rien de tel que de travailler en connexion avec tous les syndicats du département, tous secteurs de la fonction publique et du privé confondus.

C'était l'un des objectifs de la première journée d'étude qui s'est déroulée le 6 septembre dernier à la maison des syndicats, à Créteil, en présence de deux secrétaires généraux d'unions locales (UL) et de militants de 16 syndicats de la fonction publique issus de toutes les UL du département. Une étape clé pour rappeler aux militants les enjeux et le sens de la campagne et définir un plan de mobilisation. « Nous essayons de multiplier l'échange d'informations pour que tout le monde travaille ensemble sur les élections », ajoute Sébastien Dandurand. Pas une mince affaire quand on sait que beaucoup de syndicats du département n'ont pas encore finalisé leurs listes. « C'est difficile dans ces conditions de passer à la campagne et aux revendications, ou même d'avoir une visibilité sur l'efficacité de ce que l'on met en place », explique Sébastien Dandurand.

Des outils communs

Pourtant, la campagne est bel et bien lancée, « même si sa mise en route prendra encore quelques semaines ». Une plate­forme où tous les syndicats CGT du département pourront piocher des outils ou des informations sur les élections est en cours de construction. Elle accueillera notamment les tracts des syndicats et les informations sur les initiatives de la campagne.
De son côté, le collectif services publics de l'union départementale met la dernière main au tract de quatre pages qui sera envoyé prochainement aux 15 000 syndiqués du département.

Parmi les projets à venir : des témoignages d'agents, ou encore la présentation des différents services publics du département, recensés commune par commune…

Un réseau vidéo a aussi été lancé pour alimenter la chaîne YouTube de l'union départementale : 3 500 euros ont été mis sur la table pour équiper un studio d'enregistrement flambant neuf, avec caméra, éclairages, fonds et banc de montage. Il est installé à Créteil à la maison des syndicats. L'union départementale va y réaliser des vidéos sur l'ensemble des dossiers sur lesquels elle travaille : les retraites, la réforme de la santé ou les élections.

Mais pas seulement puisque le studio sera désormais ouvert à tous les syndicats du département, qui pourront venir y réaliser leurs clips de campagne, avec le soutien matériel et technique du directeur de la communication et de deux autres militants, formés à cet outil, chaque syndicat gardant la main sur sa ligne éditoriale et ses priorités. Une bonne caisse de résonance pour faire savoir que le… #6decembrejevoteCGT.