-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
Assurance maladie

Jour de carence suspendu pour les agents publics : une avancée « à généraliser » selon des syndicats

8 décembre 2020 | Mise à jour le 8 décembre 2020
Par
La suspension du jour de carence pour les agents publics atteints du Covid, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier, a été globalement saluée mardi par les principaux syndicats de la fonction publique qui y voient une avancée tardive « à généraliser » et demandent sa suppression pure et simple.

« Ce recul opéré par le gouvernement sur le jour de carence doit encourager à poursuivre la bataille pour son abrogation pure et simple. C'est un premier pas à mettre au crédit de la mobilisation des agents sur le sujet », estime la CGT, premier syndicat de fonctionnaires, dans un communiqué.

« Le gouvernement aura donc pris la lourde responsabilité de ne pas prendre plus tôt une mesure élémentaire permettant de limiter la propagation de l'épidémie », ajoute la CGT.

Dans un autre communiqué, la CFDT (2e syndicat) se dit « soulagée d'avoir enfin été entendue, même si elle regrette que cette mesure n'intervienne qu'au 1er janvier 2021, trois mois après le retour de l'état d'urgence sanitaire ».

La CFDT « réaffirme sa revendication d'une suppression définitive des jours de carence du public et privé qui nuisent à la santé publique, pénalisent les malades ou personnes fragiles sans rien régler de la question des absences au travail ».

Solidaires revendique également « l'abrogation pure et simple » du jour de carence « pour l'ensemble des salariés du privé et agents du public » ainsi que « la rétroactivité de cette mesure », dans un autre communiqué.

« Malgré cette décision qu'elle considère comme tardive », l'association des DRH des grandes collectivités « salue » dans un communiqué « cette avancée qui participe de la lutte contre la pandémie et réitère sa demande d'une suspension totale. Un dispositif clair, applicable à toutes et tous, qui ne conduit pas à des stigmatisations ».

Le Sénat a voté lundi soir, avec le soutien du gouvernement, la suspension du jour de carence pour les agents de la fonction publique dont l'arrêt maladie est lié à l'épidémie de Covid-19, ce qui étend aux agents publics un dispositif déjà en vigueur pour les salariés du secteur privé. Cette mesure, doit être actée par un décret début janvier et durer jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire, fixée au 16 février.