Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
Aéroports de Paris

Soutenez la demande de référendum contre le dépeçage d'Aéroports de Paris

24 juin 2019 | Mise à jour le 4 juillet 2019
Par | Photo(s) : Philippe Lopez / AFP
Soutenez la demande de référendum contre le dépeçage d'Aéroports de Paris

Signez en ligne et popularisez par tous les moyens la demande de référendum d’initiative partagée (RIP) contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP).

Cinq minutes, c’est le temps nécessaire afin d’apporter son soutien en ligne à la procédure visant à demander un référendum d'initiative partagée (RIP) sur l'avenir d'Aéroports de Paris. Si tout va bien… En effet, au préalable, vous aurez vérifié que votre ordinateur utilise un autre navigateur qu’Internet Explorer avec lequel le site du ministère de l’Intérieur n’est pas compatible ; et vous vous serez muni(e) de votre carte d’électeur afin de préciser non pas le code postal, mais le code Insee de la commune où vous êtes inscrit.

Le jeu en vaut la chandelle

Si cela peut sembler fastidieux, le jeu en vaut la chandelle car, moyennant quelques minutes, les citoyens peuvent mettre un coup d’arrêt au dépeçage d’Aéroports de Paris en soutenant l’initiative parlementaire très large qui a été validée par le Conseil constitutionnel. Cette décision a ouvert un processus long visant à imposer au gouvernement de passer par la voie référendaire. Pour obtenir ce référendum, il faut maintenant que 4,7 millions de citoyens inscrits sur les listes électorales le demandent dans un délai de neuf mois (du 13 juin 2019 au 13 mars 2020).

Un processus inédit

Un tel processus est inédit en France. L’enjeu porte sur une proposition de loi visant à « affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris ». Au delà, l’intérêt de cette procédure est de donner corps à l’exigence de plus de démocratie, de donner la capacité aux citoyennes et citoyens de décider du devenir des biens et richesses de la nation, ce qui n'a pas été le cas, par exemple, lors des privatisations des autoroutes…

La Nouvelle Vie Ouvrière, comme la CGT, s’engage pour populariser cette campagne de recueil des soutiens. Nous appelons tous nos lecteurs à faire usage de ce droit et à le faire savoir en relayant cette campagne sur les réseaux sociaux.

Soutenir le référendum sur ADP (pensez à vous munir d'une pièce d'identité et de votre carte d’électeur).

Comment soutenir le référendum contre la privatisation des aéroports de Paris