-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
CADRES – INGÉNIEURS

Interview de Sophie Binet

15 décembre 2020 | Mise à jour le 15 décembre 2020
Par
Interview de Sophie Binet

Le télétravail n’est pas suffisamment encadré

64 % des cadres considèrent que les pratiques de télétravail sont insuffisamment encadrées, et 75 % qu'elles ne protègent pas des durées excessives de travail et ne garantissent pas le droit à la déconnexion. Et ils parlent en connaissance de cause confirmant une enquête menée au printemps dernier par l’Ugict-Cgt qui avait fait grand bruit.

Cette enquête concluait sur la base d’un questionnaire largement rempli que le télétravail s’était imposé avec la crise sanitaire en « mode dégradé » notamment pour les cadres et professions intermédiaires. Et ce nouveau baromètre Via Voice en partenariat avec Sécafi vient aussi confirmer que le droit à la déconnexion est aujourd'hui plébiscité par les cadres qui sont 69 % à souhaiter en disposer, soit une augmentation de 9 points par rapport à 2019. Mais, depuis un an tous les indicateurs de cette nouvelle livraison du baromètre montrent une dégradation de la situation et du ressent de l’encadrement.

VIDÉO Baromètre de la CGT cadres : tous les indicateurs sont au rouge