À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

C’est une attaque frontale de notre modèle social ”

Céline Verzéletti - Responsable confédérale de la CGT
27 août 2018 | Mise à jour le 4 septembre 2018
Par | Rédacteur en chef adjoint
À la veille de l'assemblée de rentrée de la CGT, Céline Verzeletti, secrétaire confédérale a réagi sur France Info ce lundi à l'annonce des grandes lignes du budget 2019 par Édouard Philippe. Elle dénonce une « psychorigidité qui commence vraiment à poser problème ».

« Le pouvoir d'achat est une des premières préoccupations des Français et des Françaises et il n'y aura aucune amélioration de notre vie quotidienne, aucune reconnaissance du travail à sa juste valeur », déplore Céline Verzeletti.

Interrogée sur l'évolution annoncée des retraites elle note que cette hausse ne suit pas l'inflation : «cela veut dire qu'il y a bien une baisse du pouvoir d'achat. On peut donc beaucoup moins consommer, on peut moins bien vivre, alors qu'on travaille tout autant voire plus, et bien souvent dans de moins bonnes conditions. »

Quant à l'exonération de cotisations sociales des heures supplémentaires, c'est-à-dire le retour à une mesure de Nicolas Sarkozy, la dirigeante de la CGT rappelle que « tout le monde n'effectue pas d'heures supplémentaires. C'est donc une mesure inégalitaire. Et puis ce sont les cotisations sociales qui permettent une sécurité sociale de haut niveau et qui remplissent ses caisses. Donc je pense qu'il aurait été mieux, et favorable pour tous, d'augmenter les salaires, de donner un coup de pouce sur le smic et une augmentation du point d'indice des fonctionnaires, ce que refuse catégoriquement le gouvernement. »