-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

Cette décision est déplorable et confirme l’acharnement judiciaire dénoncé à maintes reprises à l’égard des militants et militantes CGT dans le cadre de leur activité syndicale ”

Confédération Générale du Travail
26 janvier 2018 | Mise à jour le 26 janvier 2018
Par | Journaliste

Mercredi 24 janvier 2018, la Cour de Cassation a confirmé les peines d'emprisonnement avec sursis, les mises à l'épreuve et l'inscription au casier judiciaire pour sept militants CGT de  Goodyear Amiens n'en relaxant qu'un seul.

La CGT a dénoncé une décision honteuse dans son communiqué, rappelant que « cette condamnation à de la prison ferme constituait une grave atteinte aux libertés syndicales, un acharnement judiciaire mais aussi un cap supplémentaire dans la criminalisation de l'action syndicale. »

À relire :

Nos article sur les Goodyear

Un acharnement de classe