Se connecter à son compte :
?
Où trouver mes identifiants ? J'ai oublié mon mot de passe
Récupérer son mot de passe :
Je me connecte
cgt.fr
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
SALAIRE

Publicité à La Poste : les salariés de Médiapost étaient en grève le 9 octobre

10 octobre 2019 | Mise à jour le 10 octobre 2019
Par et
Des salariés de Médiapost, filiale du groupe La Poste chargée de distribuer des publicités dans les boîtes aux lettres, étaient en grève mercredi 9 octobre partout en France pour protester contre leurs conditions salariales et de travail.

Au moins la moitié des 10 500 salariés de la filiale qui préparent et distribuent les liasses de publicité dans les boîtes aux lettres, étaient en grève, selon SUD et la CGT qui ont appelé à cette grève avec FO et la CFDT.

De son côté, La Poste a fait état d'un taux de grévistes de seulement « 3,19 % » à la « prise de service », mercredi matin. Les grévistes protestent contre le résultat des négociations annuelles obligatoires (NAO) dans l'entreprise, qui viennent de s'achever. Selon Dominique Breteaux (CGT), « la direction a proposé une augmentation de salaire de 0,3 %, soit 3,12 euros brut par mois pour la majeure partie des distributeurs embauchés à temps partiel et 4,56 euros brut pour les salariés à temps plein ». Selon SUD, elle a également proposé, afin de compenser les heures supplémentaires, une « prime exceptionnelle de 15 et 35 euros » versée en une fois avant Noël, portée ensuite à « 25 et 45 euros ».

Interrogée par l'AFP, la direction de Médiapost a précisé que « parmi ses 10 500 salariés, Médiapost compte près de 8 000 distributeurs » et que « ce métier, sans condition de diplôme ou d'expérience, permet à une population peu qualifiée d'avoir accès à un CDI non délocalisable dans le périmètre de son domicile ».