À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
LIBERTÉ DE LA PRESSE

GM&S : un cinéaste jugé pour « rébellion »

14 novembre 2017 | Mise à jour le 14 novembre 2017
Par
Alors qu'il filmait l'action des salariés de GM&S le 20 septembre dernier, le cinéaste Lech Kowalski a été pris à partie par les forces de l'ordre qui ont endommagé sa caméra et l'ont placé en garde à vue. Il est convoqué au tribunal de grande instance de Guéret (Creuse) le 15 novembre. Un rassemblement de soutien y est programmé à 14 heures.

Après les ouvriers de GM&S, c'est maintenant au tour des journalistes indociles d'être accusés par les autorités de – selon l'expression jupitérienne – « foutre le bordel ». Le 20 septembre dernier, Lech Kowalski, un réalisateur indépendant mandaté par Arte pour une enquête sur la lutte des salariés de GM&S a [...]

Accédez à l’article gratuitement

Nous vous offrons 5 articles pour découvrir notre site et son contenu.

Vous n'avez plus de consultation gratuite


Je me connecte

Je m'abonne
Les + de la rédac’