-->
À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
ÉCOLOGIE

Manifestation à Sainte-Soline : « L'État protège l'accaparement de l'eau »

29 mars 2023 | Mise à jour le 30 mars 2023
Par | Photo(s) : Thibaud Moritz-AFP
Manifestation à Sainte-Soline : « L'État protège l'accaparement de l'eau »

Les manifestations contre la construction d'une mégabassine à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) ont été durement réprimées par les forces de l'ordre. Crédit photo: Thibaud Moritz-AFP

Les 25 et 26 mars 2023, environ 30 000 manifestants se sont rassemblés sur le site de Sainte-Soline (Deux-Sèvres) pour protester contre la construction d'une mégabassine. Le rassemblement a été durement réprimé par la police. David Bodin, secrétaire général de l'UD CGT des Deux-Sèvres était présent. Il revient pour la Vie Ouvrière sur les événements de ce week-end.

Plus de 200 blessés, deux manifestants dont le pronostic vital est engagé, un SAMU empêché d'accéder aux blessés… Le bilan des manifestations qui se sont tenues les 25 et 26 mars 2023 contre la construction d'une mégabassine à Sainte-Soline (Deux-Sèvres) est accablant pour les forces de l'ordre et les autorités.

Ce week-end, près de 30 000 manifestants ont participé à un rassemblement sur le chantier de la mégabassine de Sainte-Soline à l'appel de plusieurs collectifs dont Bassines Non Merci auquel appartient l'UD CGT des Deux-Sèvres. Depuis plusieurs années, les opposants dénoncent l'accaparement de l'eau par une minorité d'exploitants alors que la ressource en eau connaît de graves pénuries. Ils s’opposent à ces É destinées à soutenir une agriculture productiviste à bout de souffle. Le rassemblement de ce week-end a donné lieu à des confrontations très violentes entre policiers et manifestants, notamment en raison d'un dispositif de maintien de l'ordre extrêmement musclé.

La répression policière de cette mobilisation écologiste rappelle cruellement celle à laquelle se heurtent actuellement les manifestants contre la réforme des retraites. De nombreuses ONG, dont Amnesty International et Human Rights Watch, et des observateurs internationaux tels que le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit de réunion pacifique et d’association et le Conseil de l'Europe ont par ailleurs fait savoir qu'elles s'inquiètent de la répression policière en France contre les mobilisations contre la réforme des retraites.

 

Retrouvez notre reportage dans les Deux-Sèvres sur la mobilisation contre les mégabassines dans le numéro 5 de notre revue trimestrielle La Vie Ouvrière.