À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
Réforme des retraites

À FM Logistic Château-Thierry, la CGT rafle la mise et mobilise

9 décembre 2019 | Mise à jour le 9 décembre 2019
Par
Entre la journée d'action du 5 et celle du 10 décembre 2019, il s'écoule peu de temps pour une nouvelle préparation. Chez FM Logistic à Château-Thierry, forte du succès de la première journée de grève et de son récent succès électoral, la CGT surfe sur l'élan donné.

La CGT vient d'opérer une percé électorale fulgurante (devant la CFDT) chez FM Logistic à Château-Thierry (Aisne). Et ses salariés sont venus manifester contre la réforme des retraites. FM Logistic, c'est cette grosse plateforme logistique en périphérie de Château-Thierry. Des comme cela, il y en a beaucoup au travers le pays. Les camions y affluent quotidiennement. Celle-ci emploie quelque 500 salariés qui alimentent notamment le supermarché Carrefour de la localité. 

Dans la même zone industrielle, FM Logistic dispose aussi d'une autre plateforme, sur la commune d'Epaux Bezu. Les deux sites sont gros pourvoyeurs d'intérimaires. 

Les conditions de travail sont à la pointe de modernité, ou plutôt devrait-on dire à la pointe de la pénibilité moderne pour les salariés qui y sont soumis. 

Marre de la pénibilité

Il y a quelques temps, un préparateur de commandes avait accepté d'y décrire sa journée de travail dans la NVO sous couvert d'anonymat :

 « Nous utilisons un transpalette sur lequel nous sommes debout. Quand on arrive, on branche le boîtier qui nous relie à l'ordinateur général et on y introduit son code. Et c'est parti pour la journée : la vocale débite les missions sous forme d'adresses : “zone A, allée 5 n°128, rouge…” ». L'opérateur part ainsi pour le ballet du transport de colis d'allée en allée. 

Les « missions » se succèdent interminables, rapprochées le plus possible les unes des autres. Après chaque chargement, le préparateur entre son code sur une imprimante qui édite l'étiquette avec le numéro de quai où il doit déposer son chargement.

Tous les deux ou trois jours, un chef demande des comptes, incite à augmenter le rendement et à justifier des baisses de rythme. Mais pour les plus zélés, il y a même l'auto-évaluation. En fin de journée le salarié peut faire son reporting et un logiciel lui indique sa performance du jour avec le nombre de colis transportés, le nombre de déplacements et son pourcentage de « temps morts » qu'il doit réduire chaque jour davantage. 

« C'est la guerre contre ceux qui discutent entre collègues. Par contre, il y a une carotte avec la prime à la fin du mois pour ceux qui ont cumulé le moins de temps morts et déplacé le plus de colis. C'est présenté comme un challenge sportif, un culte de la performance, auxquels certains jeunes sont réceptifs. » histoire d'augmenter les maigres salaires… 

« Heureusement, les salariés expérimentés et les femmes sont moins sensibles à ce lavage de cerveau » constate notre témoin. 

Mais quelle que soit la capacité de résistance physique et mentale des hommes et des femmes soumis à de telles conditions, jusqu'à quel âge imagine-t-on pouvoir travailler ainsi ? 

La CGT a le vent en poupe

Ce jeudi 5 décembre 2019. Ils sont plusieurs dizaines de salariés de FM Logistic à manifester à Château-Thierry. C'est la troisième profession visible après les cheminots et les agents hospitaliers. Presque 1000 manifestants en tout pour la retraite, on n'avait pas vu cela depuis des lustres. 

Sans doute la question de la pénibilité du travail est-elle aussi un puissant levier pour mobiliser ceux qui ne s'imaginent pas encore trimer ainsi jusqu'à 64 ans et plus. « On a quasiment toute l'équipe de nuit » se réjouit Cédric Lecerf, un tout nouvel élu CGT. 

En effet, les élections CSE se sont tenues le 20 novembre « la CGT vient de remporter les élections avec 51% chez FTM Logistic Château-Thierry. Elle arrive en tête, alors qu'il y avait quatre syndicats : la CFDT, la CFTC et FO. C'est une première. Je pense que ce retournement est dû à l'influence de ce qu'il se passe au niveau national, le mouvement des gilets jaunes, et on voit aussi que certains syndicats ne sont plus vraiment là pour défendre les salariés… » tandis que la CGT mène un véritable travail de proximité auprès d'eux et avec eux.

Une volonté d’entrer en action

Sans doute cette toute nouvelle confiance en la CGT avait-elle envie de se traduire dans l'action. Ce lundi 9 décembre 2019 est jour de mise en place du nouveau CSE. Chez FM Logistic « On a raflé tout les sièges » se félicite Dominique Boquillon, secrétaire de l'Union locale CGT de Château-Thierry et retraité de FM Logistic.

« Il y a eu beaucoup de grévistes le 5 décembre chez FM Logistic. Mais il faut quand même se rendre compte qu'il est quasiment impossible de faire une AG dans le privé. Nous travaillons en 3 x 8. Depuis jeudi, nous n'avons donc pas eu le temps de faire une AG, mais nous avons lancé un nouvel appel à manifester mardi qui a été affiché dans toute l'entreprise. » 

En effet, mardi 10 décembre 2019 une nouvelle manifestation est prévue à Château-Thierry, ou plutôt deux manifestations à 15h 30. La première devrait venir d'un rond point où les gilets jaunes ont pris racine depuis un an avec plusieurs autres syndicats, notamment FO, la seconde venant du rond point de la piscine. Les deux cortèges ont prévu de fusionner. 

Décidément, le projet gouvernemental de réforme du système de retraites ne passe pas…