À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
Covid-19

Audio - Après les annonces de Castex, l'inquiétude est forte dans la culture, les hôtels cafés et restaurant

8 janvier 2021 | Mise à jour le 8 janvier 2021
Par | Photo(s) : Ludovic Marin / AFP
Audio - Après les annonces de Castex, l'inquiétude est forte dans la culture, les hôtels cafés et restaurant

Le premier ministre Jean Castex a annoncé la prolongation des fermetures des lieux de culture, des restaurants, remontées mécaniques le 7 janvier 2021

Les annonces du Premier ministre, le 7 janvier, prolongent le tunnel des fermetures de nombreux commerces et des lieux culturels pour cause de lutte contre la propagation du coronavirus. Réactions de Denis Gravouil, de la CGT Spectacle, et Arnaud Chemain de la fédération CGT Commerce et services.

On pourra toujours se souhaiter le meilleur pour 2021, la première allocution du Premier ministre le 7 janvier aura fait l'effet d'une douche froide pour nombre de professionnels. La prolongation de la fermeture des bars, hôtels, cafés et restaurants jusqu'à « à minima mi-février » prolonge le long tunnel de rideaux tirés depuis le décret du 29 octobre 2020.

Et inquiète d'autant plus qu'il n'y aura pas de réouverture des remontées mécaniques avant, au mieux, début février, et selon le point d'étape prévu avec les professionnels de la montagne le 20 janvier. Autre secteur touché de plein fouet par les annonces de Jean Castex est sans aucun doute celui de la culture. Malgré les dispositifs mis en place pour respecter les gestes barrières et les recours en justice contre leur fermeture, les lieux culturels – musées, salles de concerts et de spectacle, cinémas – ont également gardé porte close depuis fin octobre 2020.

La CGT revendique une meilleure prise en compte des intérêts des salariés de ces secteurs

Alors que Jean Castex n’a pas exclu des « mesures nationales supplémentaires si nous faisons le constat dans les prochains jours que nous en avons besoin », laissant planer la menace de dispositifs encore plus contraignants, nous avons recueilli les réactions de Arnaud Chemain, en charge des Hôtels, cafés et restaurants à la Fédération du Commerce et des services CGT et de Denis Gravouil, secrétaire général de la fédération CGT Spectacle. Les deux syndicalistes s'inquiètent de l'effet délétère de ces mesures sur l'emploi et de la grande précarité qu'elles vont entraîner dans des secteurs déjà sous tensions. Et se préparent à se mobiliser.

Réaction de Denis Gravouil de la CGT spectacle aux annonces de Jean Castex le 7 janvier 2021.
Réaction d’Arnaud Chemain de la CGT du commerce et des services aux annonces de Jean Castex le 7 janvier 2021.