À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT

L'hôpital ne doit pas porter seul tous les efforts d'économie ”

Frédéric Valletoux - président de la Fédération hospitalière de France (FHF)
23 octobre 2017 | Mise à jour le 23 octobre 2017
Par | Rédacteur en chef

A la veille de la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 à l'Assemblée nationale qui prévoit de réduire le déficit de l'assurance maladie à 2,2 milliards d'euros l'année prochaine, la Fédération hospitalière de France (FHF) prévient : « Le gouvernement doit comprendre que les efforts d'économie ne seront acceptés par les hospitaliers que s'ils sont partagés par tous. Or, l'hôpital semble une nouvelle fois perçu comme la variable d'ajustement du système ». Soumis mardi aux députés, le PLFSS 2018 assigne à la branche maladie plus de 3 milliards d’euros d'économies, notamment dans les hôpitaux par une restructuration de l’offre de soins (optimisation des achats, économies dans les services, fermetures de lits) qui doit permettre aux établissements de santé de dégager 1,46 milliard d’euros d’économies.