À venir
Votre identifiant correspond à l'email que vous avez renseigné lors de l'abonnement. Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous au 01.49.88.68.50 ou par email en cliquant ici.
HAUT
DROITS DES FEMMES

8 mars : une journée des droits des femmes de plus en plus visible

6 mars 2019 | Mise à jour le 2 avril 2019
Par | Photo(s) : Jan Schmidt-Whitley/Ciric
8 mars : une journée des droits des femmes de plus en plus visible

8 mars 2017 : Une femme porte un panneau « #8mars15h40 ».À l'occasion de la journée des droits de la femme, des manifestants marchent de la place de la République à Opéra pour réclamer l'égalité et la parité. Paris (75), France.

Depuis plusieurs années la journée du 8 mars a permis de rendre visibles les quelque 26 % d’écart de salaire entre les femmes et les hommes ainsi que les violences au travail. La CGT prend toute sa place dans ces journées qui, ces deux dernières années, avaient été aussi marquées par des actions de débrayage (200 en 2017).

Cette année, la CGT propose à ses organisations entre le 7 février et le 8 mars de participer à une initiative unitaire de cahiers de doléances des femmes sur papier et sur Internet. Elle appelle à la grève féministe de 8 mars avec des actions à 15h40 (dépôt des doléances en direction du patronat dans les entreprises et auprès des pouvoirs publics).

Outre les affiches et les tracts, la CGT distribuera des foulards violets siglés CGT (couleur adoptée par les féministes au niveau mondial, notamment à l’occasion des manifestations du 24 novembre contre les violences faites aux femmes). Ces initiatives devaient être lancées par une journée confédérale le 7 février à Montreuil au siège de la CGT et de ses fédérations.